La Chanson des dentellières

Valse en do majeur

Oui nos aïeules dans leurs veilles
Pendant le cours des longs hivers
Jadis ont tissé ces merveilles
Célèbres dans tout l’univers
Parures sous leurs mains écloses
Inimitable floraison
Semis de Jasmin et de Roses
Dentelles de point d’Alençon


Refrain

Jolies ornaises, Alençonnaises
Tissez, tissez comme autrefois,
Car vos dentelles sont les plus jolies.
Ornaises, Alençonnaises,
Tissez-les de vos jolis doigts
Jolies Ornaises, Alençonnaises
Tissez, tissons les plus belles
Tissez comme autrefois
Jolies Ornaises
Alençonnaises tissez comme autrefois
Car vos dentelles
Sont les plus belles
Tissez-les de vos jolis doigts
Tissez comme autrefois
Car vos dentelles sont les plus belles
Tissez comme autrefois.
Frêles dentelles, au corsage
Où flottent vos tissus légers,
Vous frémissez comme un feuillage
Vous inspirez de douces pensées,
Et, lorsqu’au son des valses folles
Vous voltigez dans les salons,
On croit voir, autour des corolles,
Flotter la brume des vallons.
Alençonnaises,
Argentanaises,
Tissez, tissez comme autrefois,
Car vos dentelles
Sont les plus belles,
Tissez-les de vos jolis doigts.

- Léon Boschet