15 mars 2008

Erica Jong

L'objet de notre quêteévidemment n'existait pascette tapisserie intitulée Matinsous les nuées tissées de haute laineoù des oiseaux invraisemblablestrès incroyablement célébraient par leurs chantsdes fables. Un papillon de nuit parmi les dents du lionyodlait comme le rossignol de Keatset les trochées chantaient parmi les iambes,tandis qu'en fraise frisotée et gilet de brocarttu penchais ton souriresur l'herbe revêtue de sa soie de soleil,où couchée dans les flots de ruchés en folieje pressais sur le sol une oreille attentive,dans... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 07:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mars 2008

Dentelles statistiques

Incroyable! Trouvé par hasard car je prends rarement le temps de fureter dans les statistiques de ce blogue, ce témoignage scientifique du rayonnement international de Dentelles d'encre! Certains sont sans doute arrivés là par hasard, mais j'aime à penser que certains sont restés pour jouer les promeneurs solitaires...               France   63   62                          ... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2008

La Dame blanche

« Lorsque sa tante Lavinia meurt en 1860, Emily s’attache à ses filles, Louise et Frances. Elle les appelle 'ses enfants' et leur envoie des lettres aussi peuplées que des maisons de poupée. Chacune lève son rideau d’encre sur une scène drôle ou cruelle ». Christian Bobin, La Dame blanche. Merci Anne pour cette contribution en cascade qui se termine par un clin d'oeil au titre de notre blog contributif !
Posté par Le Clown navet à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2008

La Dame blanche

Où il est question de poule et de canevas, mais non de canevas représentant une poule... « Sa mère raconte à Emily qu’à l’enterrement de Jenie Hitchcock, une poule suivie par ses poussins a essayé, en volant, de sauter par la fenêtre jusqu’au lit de la morte. Le canevas fait, Eily le remplit de ses couleurs : je suppose dit-elle, que la poule et ses poussins voulaient dire adieu à celle qui les nourrissait ». Christian Bobin, La Dame blanche. Merci Anne pour cette contribution!
Posté par Le Clown navet à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2008

La Dame blanche

Encore un extrait proposé par Anne du dialogue de Bobin avec la poétesse américaine: « Susan revêt Emily de son ultime armure blanche. Le blanc de la robe mortuaire fraîchement repassée éclabousse la pénombre de la chambre dont les stores verts sont baissés. Emily a depuis des années élevé entre elle et le monde une clôture de lin blanc. Dans la bibliothèque du rez-de-chaussée, annoté de sa main, le livre Sainte Agnès de Tennyson. Il y est question d’une nonne, de ses atours 'blancs et purs' et de son attente d’un 'dimanche... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2008

La Desdichada

Mexico : deux étudiants fauchés introduisent dans leur vie un mannequin volé… « La fenêtre vers laquelle était tourné mon regard distrait se referma rapidement et en redescendant, mes yeux rencontrèrent leur reflet dans une vitrine. Comme s’ils avaient formé un corps séparé du mien – tel un guide, un chien d’aveugle – ils se heurtèrent à l’eau vitrée dans laquelle il se mirent à nager jusqu’au moment où ils tombèrent sur ce que la vitrine cachait – montrait. C’était une femme en robe de mariée. Alors que tous les... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]