18 février 2007

Feydeau

Quand Odile saute de blogue en blogue, cela génère des ronds dans l'eau qui éclaboussent notre dentelle d'encre:" En me promenant sur le site  Ecole de filles de Sylvie Léandre dont j'admire l'humour du contenu pour la'mise à jour XXIème siècle' de son vieux bouquin, je lis que les travaux à faire à l'époque était sur du 'madapolam'... voilà bien un mot perdu que personne n'utilise plus. Recherche dans le dictionnaire : c'est : (M finale se prononce.) n. m. Sorte de calicot qu'on a fabriqué primitivement... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 09:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 octobre 2006

Becket - Anouilh

De fil en aiguille, le Becket de TS Eliot a rappelé à l'une de nos fidèles lectrices & contributrices une autre version dramatique de la vie de ce saint martyre. Dans cet extrait, le roi s'adresse à la reine mère et à sa jeune épouse qui se plaint de son attachement à Becket (alors compagnon de débauche et non le saint homme qu'il deviendra) en ces termes:   "Pour être franc, je m'ennuie avec vous! Vos éternelles médisances à toutes deux au dessus de vos éternelles tapisseries. Ce... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2006

Murder in the Cathedral

A la fin de la pièce, les deux lignes de vie, les deux temporalités semblent pouvoir se réunir, le sacrifice de l'archevêque permettant, semble-t-il, une réconciliation des humbles et des puissants... "  It was here, in the kitchen, in the passage,                 In the mews in the barn in the byre in the market-place                   In our veins our bowels our skulls as well     ... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2006

Murder in the Cathedral

Au début de la pièce, le choeur des femmes de Cantorbéry marque son existence deans une temporalité saisonnière indépendante de celle des affaires politiques dont elles souhaitent se préserver. Elles emploient des images quotidiennes, et envisagent leur existence sur le mode du rapièçage: "We know of oppression and torture,We know of extorsion and violence,Destitution, disease,The old without fire in winter,The child without milk in summer,Our labour taken away from us.We have seen the young man mutilated,The torn girl... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Shakespeare & Devos

La citation d'un journaliste de Télérama à propos de Raymond Devos proposée par Nathalie m'a immédiatement évoqué une image chère à Shakespeare qui ne retourne pas le langage comme une vieille chaussette, mais comme un gant de chevreau: "A sentence is but a cheveril glove to a good wit: how quickly the wrong side may be turned outward!" [Le langage n'est qu'un gant de chevreau pour un bel esprit: on l'a vite retourné pour en montrer l'envers!] Twelfth Night, or What You Will  (III,1) - La Nuit des rois ... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2006

Un Caprice de Musset

 Dans la pièce (en un acte) Un Caprice écrite en 1837, Musset fonde en partie  son intrigue sur une bourse amoureusement fabriquée par une femme, Mathilde de Chavigny pour un mari qu’elle soupçonne intéressé par les charmes d’une autre dame… Voici comment au début de la pièce elle s’adresse à l’objet avant de l’offrir (Scène 1): MATHILDE : Enfin! (elle se rassoit ) quand Monsieur de Chavigny viendra, prévenez-moi (le domestique sort) Nous allons donc ma chère petite bourse vous faire une dernière... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]