07 avril 2007

Ma vie parmi les ombres

Hélène A. nous offre un bref passage textile d'un roman de 629 pages, qu'elle découvrit en faisant la lecture chaque semaine à une amie malade et décédée depuis. Elle recommande avec vigueur Richard Millet, que je ne connais pas: c'est un grand écrivain contemporain, digne d'être comparé à Proust, bien que cet extrait ne puisse en rendre compte: « Il faut imaginer Marie dans son manteau noir en bure de laine mouflonne, le cou protégé par une cravate écossaise en renard de Patagonie, ultime cadeau d’Antoine, la tête ... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 avril 2007

Légende dogon

Isa (Isatinctoria) a choisi, pour notre échange textile, une légende dogon (que j'ai illustrée ici). En réponse au texte d'Erik Orsenna envoyé par Sylvie L., légende partagée par Isa:   "Le jour venu, à la lumière du soleil, le Septième génie expectora quatre-vingts fils de coton qu’il répartit entre ses dents supérieures utilisées comme celles d’un peigne de métier à tisser. Il forma ainsi la plage impaire de la chaîne. Il fit de même avec les dents inférieures pour constituer ... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 avril 2007

Voyage au pays du coton

Sylvie Léandre, grande exploratrice du monde - de l'univers? - textile nous livre cet instant de son Voyage au pays du coton, instant qui ne saurait être que textile, mais est évidemment, nécessairement, aussi humain et politique: "Pour comprendre les mondialisations, celles d'hier et celle d'aujourd'hui, rien ne vaut l'examen d'un morceau de tissu. Sans doute parce qu'il n'est fait que de fils et de liens, et des voyages de la navette. .... Les Dogons d'aujourd'hui n'ont pas oublié l'un des secrets majeurs : parler et... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2007

Harlequin

"Ce que nous appelons 'moi' est un costume d'Harlequin composé d'histoires rapportées, d'étoffes empruntées. C'est un vêtement pauvre, mal cousu. Parfois il se déchire et va dans la folie - et quand il tient, c'est toujours par miracle. Nous ne sommes soudain faits d'une seule pièce que par la chance d'une voix qui nous appelle en nous aimant. Nommer d'amour fait venir l'unique au monde."                        Christian Bobin, Mozart et la... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 07:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 mars 2007

The Sisters of York

Marcel s'ennuyant un peu seul, envoyons le brave Charles pour lui tenir compagnie. Quand des gentlemen se trouvent rassemblés par le hasard dans une voiture, comment mieux passer le temps qu'en racontant des histoires?Ici, l'histoire, édifiante, des cinq soeurs d'York, The Five Sisters of York.Celles-ci, ayant perdu leur maman, sont interrompues dans leur broderie par un moine qui tente de les convaincre de quitter les plaisirs terrestres (et oui, la broderie!) pour des joies plus spirituelles. Elles se concertent et refusent,... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2007

Et Proust

Reprenons enfin le dialogue entre texte et textile, puisqu'il semblerait que l'ordinosaure accepte de rebosser - au moins un temps - avec le grand Marcel, cette interruption plus longue que prévu et que souhaité, mérite bien cela!« Comme une grande déesse qui préside de loin aux jeux des divinités inférieures, la princesse était restée volontairement un peu au fond sur un canapé latéral, rouge comme un rocher de corail, à côté d’une large réverbération vitreuse qui était probablement une glace et faisait penser à quelque... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2007

Dentelles photographiques

Nous vivons parmi les dentelles, mais savons-nous toujours les voir?Hélène A. a su surprendre ce brise-bise végétal à sa fenêtre... "Festons de vigne vierge"
Posté par Le Clown navet à 08:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mars 2007

Dentelles photographiques

Toujours la cité des doges photographiée par Hélène A., une dentelle architecturale: L'ordinateur refonctionnant pour quelques heures, j'en profite pour passer un rapide coucou sur dentelles d'encre qui me manque!
Posté par Le Clown navet à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2007

Journées de pélerinage

"Mais la Venise de la Picardie ne dut pas seulement son nom à la beauté de ses cours d'eau, mais au fardeau qu'ils portaient. Elle fut une ouvrière, comme la princesse Adriatique, en or et en verre, en pierre, en bois, en ivoire ; elle était habile comme une Égyptienne dans le tissage des fines toiles de lin, et mariait les différentes couleurs dans ses ouvrages d'aiguille avec la délicatesse des filles de Juda. Et de ceux-là, les fruits de ses mains qui la célébraient dans ses propres portes, elle envoyait aussi une part aux... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2007

Tricoter, c'est aimer

Ils arrivaient au temps de Noël comme les rois mages. Ils venaient du midi et ma grand-mère avait inscrit mon nom  sur les gros paquets bourrés de tricots surprise, de messages chaleureux en code de point de riz, une maille à l'envers, une maille à l'endroit, ma chérie c'est pour toi ! Je retrouvais devant ma glace, sur mon petit dos, autour de mon petit cou, les promesses de l'été, de l'automne où j'avais ouvert les bras à l'écheveau, fil unique et compliqué d'une oeuvre en devenir, et je m'émerveillais que la pelote se fasse... [Lire la suite]
Posté par Kajin à 21:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]