29 septembre 2006

Thomas Pilaster - 2

Quelques pages plus loin - sans doute un clin d'oeil à Roland Barthes, dont la conception du tricot n'a pas laissé indifférentes les lecttrices de ce blogue! - l'affinité entre texte et textile se fait plus visible encore:"De cette époque datent les premiers essais littéraires de Pilaster, des poèmes en alexandrins aussi extensibles que son écharpe et dans lesquels également il se drapait volontiers, par malheur détruits ou perdus, que je me serais pourtant fait une joie et un devoir de reproduire dans la présente édition... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2006

L'oeuvre posthume de Thomas Pilaster

Dans ce roman, un écrivain aigri par son manque de succès édite et publie les oeuvres posthumes d'un camarade d'enfance, écrivain lui uassi, mais écrivain à succès. Le texte est donc émaillé de remarques vachardes quant à la médiocre qualité du style du défunt Pilaster.Dans la préface, où Chevillard reprend le dispositif du manuscrit trouvé cher aux écrivains du 18e siècle, il se remémore les débuts littéraires de Thomas Pilaster. "Frêle enfant très emmitouflé, c'est le plus ancien souvenir que je garde de lui, le... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 09:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 septembre 2006

La trousse à couture

Jacqueline, écriveuse brodeuse, s'est vu dédicacer par l'auteure  son dernier ouvrage sous titré "petit conte philosophique pour 20 objets à confectionner soi même". Les textes sont centrés sur des petits ouvrages fantaisie, pleins de poésie.Dans cet extrait, l'héroïne, la couturière inspirée Maidaleh-Zissaleh, va jusqu'à "l'arbre de fil" qui "tisse un fil fin et solide, relié directement à l'oreille du Tout- Puissant béni -soit-il"... Il s'agit de faire une robe d'amour... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2006

Tomber en quenouille

Tomber en quenouille Etre laissé à l’abandon. Se dit de quelque chose qui perd sa valeur ou sa force. Plus sur la quenouille dans l'encyclopédie des expressions... Merci Marie-Claude pour cette contribution!
Posté par Le Clown navet à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2006

Daniel Deronda

Epigraphe au chapitre XXII, Book III, vol. II: "We please our fancy with ideal websOf innovation, but our life meanwhileIs in the loom, where busy passion pliesThe shuttle to and fro, and gives our deedsThe accustomed pattern." [Nous satisfaisons notre imagination avec des tissages idéauxD'innovation, mais notre vie cependantrepose sur le métier, où la passion,  laborieuse, manipuleLa navette dans un sens puis dans l'autre pour façonner nos actesSelon le motif coutumier.] George Eliot, Daniel Deronda (1876). ... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 septembre 2006

En espagnol!

Aujourd'hui, nous feuilletons un dictionnaire d'espagnol, ça change un peu! Croisée au détour d'un courriel (en français, s'il-vous-plaît), cette expression utilisée comme un clin d'oeil par Urraca: "Un prêté pour un rendu ou, comme on dit plus 'couturièrement' en espagnol, un roto por un descosido: un déchiré pour un décousu." C'est tellement mieux en espagnol!!!
Posté par Le Clown navet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2006

Le Pays des animots

Dans cette "petite conférence sur le langage" destinée aux enfants, dont les questions sont d'ailleurs reproduites en fin d'ouvrage, un écrivain essaie de cerner ce qu'est le langage, comment il naît, comment il fonctionne, pourquoi il est multiple:"Une phrase, c'est une suite de mots et cette suite de mots forme ce qu'on appelle le sens, un sens: quelque chose que l'on comprend, que l'on saisit. la phrase avance selon un certain ordre où les mots sont détachés les uns des autres pour qu'on puisse identifier... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 septembre 2006

Des vertus de la broderie

Prie et brode, en plus d'étudier! Brode et prie. La broderie habitue à l'humilité et à l'obéissance qui sont les seules armes sûres contre le péché. - Goliarda Sapienza, dans L'art de la joie Merci à Adèle pour cette contribution!
Posté par Kajin à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 septembre 2006

La Chambre

Un livre bouleversant sur l'incarcération de Louis XVII, abandonné de tous, négligé, enfermé sans un jouet, sans soin, sans lumière... Il a huit ans. Une blanchisseuse fait des suppositions sur cette famille dont on lui donne le linge à laver."ne disait-on pas que les blanchisseuses d'ici déchiraient la guenille pour le plaisir? Qu'elles râpaient le linge? Des menteries! Aussi longtemps du moins qu'on a eu du bon savon... Mais qu'est-ce qu'ils croient, ces mirliflores? Qu'elle n'aimerait pas mieux caresser la batiste que... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2006

Le Voyage d'Italie

"La femme de Pietraperzia portait sur elle un tablier si rapiécé que les morceaux se chevauchaient, impossibles à compter, et de toutes les couleurs; en sorte qu'il avait pris le double d'épaisseur et paraissait la housse de l'âne.Son mari, qui le lui connaissait depuis le jour de leurs noces, n'en pouvait plus de la voir y mettre sans cesse la main pour le rapiécer, les morceaux n'étant jamais suffisants et le tablier s'en allant de partout; et, le jour de la foire étant arrivé, il lui en acheta un nouveau.La femme en le... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 07:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]