Marie-Hélène a attiré, dans un courriel, mon attention sur l'expression "filer un mauvais coton"...
Intéressant. Hélas, je ne possède pas le dictionnaire des locutions et expressions d'Alain Rey, mais essaierai de le consulter...
C'est donc encore vers le Québec que je me tourne, et vers le site d'une émission de radio consacrée aux expressions de la langue française.
Un bref article explique:

"l'expression filer un mauvais coton est correcte. Autrefois, dans les usines de textile, quand les pièces des machines à filer le coton s’usaient ou se détérioraient, on disait que la machine filait un mauvais coton ou un vilain coton. Le coton que filait la machine était de mauvaise qualité, à cause de l’usure des pièces. Avec le temps, on a fini par utiliser cette expression pour dire d’une personne qu’elle est dans une situation dangereuse ou qu’elle éprouve des problèmes de santé. De nos jours, quand on dit d’une personne qu’elle file un mauvais coton, on veut simplement dire qu’elle est dans une mauvaise passe."

Où l'on apprend que les Québecquois disent: "je ne file pas bien" pour: "I don't feel well"! Croisement linguistique bien intéressant!