29 novembre 2005

Fleurs champêtres

Merci Marie, pour cette contribution!Le journal de Marie
Posté par Le Clown navet à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2005

La Complainte des fileuses

Urraca nous propose la complainte des fileuses, tirée du roman Le Chevalier au lion (Yvain) de Chrétien de Troyes, dans laquelle les fileuses, exploitées par un géant dont le héros les délivrera, se plaignent de leurs conditions de vie difficiles. Voici la version en ancien français : Et a travail et a mesaise;Janmais n'arons riens qu'il nous plaise.Mais mout dis ore grant enfanche,Qui parlai de la delivranche,Que janmais de chaiens n'istrons;Tousjours mais de soie ouverrons,Ne ja ne serons mix vestues;Tousjours serons povres... [Lire la suite]
Posté par Kajin à 20:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 novembre 2005

Observatory Mansions, suite

Encore un extrait d'Edward Carey, Observatory Mansions, juste pour le plaisir d'une énumération sensuelle. [Vous vous souvenez, Anna Tap est en train de devenir aveugle, elle se délecte donc des souvenirs tactiles qu'elle a accumulés dans son passé de restauratrice dans un musée textile] Anna Tap was employed in the city museum, until her dismissal, as a textile conservator. She cleaned and consolidated dresses, tapestries, chair covers, kimonos, bedspreads, sheets, embroideries, suits, ties, handkerchiefs, lace veils,... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 11:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 novembre 2005

Dante / Arachnée

O folle Aragne, si videa io te già mezza ragna trista in su li stracci de l'opera che mal per te si fé.Dante. Purgatorio Canto xiiEn français, merci:O folle Arachné, je te voyais triste, déjà mi-araignée, sur les lambeaux de l’ouvrage qui fut tissé pour ton malheur ! (Purgatoire, XII) In English, please: O mad Arachne! so I thee beheld e'en then half spider, sad upon the shreds of fabric wrought in evil hour for thee!(Purgatory xii. trad. H. W. Longfellow) Arachné par Dali  
Posté par Le Clown navet à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2005

Petit velours

Reçue par la poste, cette enveloppe d'Anne chargée de citations... Dans cette enveloppe en dentelles, première dentelle d'encre, une chanson d'Anne Sylvestre: Quand au soir, la vie s'effilocheQuand on défait les ourletsQuand au manteau de l'aventureIl n'y a plus une coutureQui fasse encore son effet,On peut découvrir un beau jourPetit veloursQu'on a quelqu'un auprès de soiPetite soie.C'est le temps où l'on raccommodeTant bien que malLes épisodes d'une vie déjà passéeOn y fait 2 ou 3 reprises.C'est pas nécessaire qu'on... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 15:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 novembre 2005

Les grandes aiguilles

Merci Marie, pour cette contribution!Le journal de Marie
Posté par Le Clown navet à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2005

Des paniers remplis de trésors...

La scène se passe vers la fin du XVIIIe siècle, au palais de Catherine de Russie, et donne une petite idée des occupations des femmes de chambre (demoiselles de compagnie?) : The abbess folded the pages of her Bible over the letter. The femmes de chambre were glancing at one another uneasily. The door to the inner chamber flew open. The covering tapestry was ripped from the wall, falling to the floor in a clatter of brass rings.The ladies leapt up in confusion – sewing baskets upset, yarns and fabrics spilling over... [Lire la suite]
Posté par Kajin à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2005

Baba Yaga

Comment une fillette gagne la complicité de divers objets et animaux pour échapper à une sorcière ogresse, Baba Yaga, tout cela grâce à un chat et à un métier à tisser. Un message un peu conventionnel de douceur féminine, mais aussi peut-être une invitation à user de ruse! Il est certainement possible de lire ce conte d'un point de vue féministe, car les objets traditionnels de la domesticité (le fil, l'aiguille et le métier à tisser) sont détournés pour conquérir l'indépendance...Ce conte a bercé mon enfance, Maman me l'a lu et... [Lire la suite]
Posté par Le Clown navet à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 novembre 2005

Hélène, fileuse en devenir

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle, Assise auprès du feu, dévidant et filant, Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant: «Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle». - Pierre de Ronsard, dans Sonnets pour Hélène Contribution d'Annie
Posté par Kajin à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2005

La Dentellière de Vermeer

L'image universelle du bonheur serein est La Dentellière de Vermeer de Delft. C'est que toute la sagesse du monde est dans un travail de femme, comme toute la poésie du monde est dans un jeu d'enfant. - Louis Pauwels, journaliste et écrivain français Contribution de Denise
Posté par Kajin à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]